21 Septembre 2017

Dave Turcotte à l’action pour plus de ressources en déficience intellectuelle

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 21 septembre 2017 – Aujourd’hui, le député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, Dave Turcotte, a effectué une série d’actions à l’Assemblée nationale afin de réclamer du gouvernement libéral qu’il procède à un rehaussement des ressources et des services en déficience intellectuelle. Le député a dénoncé par le même fait les conséquences de l’austérité libérale.

EN BREF

  • Dave Turcotte a déposé une pétition, a questionné la ministre responsable et a tenu un point de presse pour demander un rehaussement des ressources pour la déficience intellectuelle.
  • 50 parents, accompagnés de 20 enfants et bébés, se sont déplacés à l’Assemblée nationale pour l’occasion.
  • Dave Turcotte a l’intention de continuer d’appuyer la cause.

Dans un premier temps, le député Dave Turcotte a déposé au salon bleu la pétition rehaussement du budget octroyé en déficience intellectuelle signée par plus de 4 285 pétitionnaires. Pour l’occasion, plus de 50 parents, accompagnés de 20 bébés et enfants, de 9 régions administratives de partout au Québec, ont été reçu par le député de Saint-Jean, dans les tribunes de l’Assemblée nationale ou dans une salle au parlement réservée à cette fin. « Je suis heureux et touché de voir toutes ces familles qui se sont déplacées à Québec pour le geste démocratique qu’est le dépôt d’une pétition présentée au gouvernement. Certaines familles ont fait des centaines de kilomètres pour assister au dépôt et démontrer ainsi tout leur appui et leur engagement envers la cause », de mentionner le député Dave Turcotte qui est également porte-parole du Parti Québécois pour les services sociaux.

« Je suis fier de pouvoir aider toutes ces familles à porter leur message auprès du gouvernement libéral. Je considère que c’est dans ce genre de combat politique, profondément humain, qu’il est possible de redonner les lettres de noblesse à l’engagement public et à la fonction de député », de déclarer Dave Turcotte.

Par ailleurs, le député de Saint-Jean s’est levé, lors de la période de questions et réponses orales, afin d’interpeller la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, afin qu’elle dévoile ses intentions quant aux suites de la pétition. Le député souhaitait offrir l’occasion à la ministre d’annoncer enfin une équité dans les services offerts. Le député Dave Turcotte à déclarer que : « Les listes d'attente doivent être raccourcies. Le nombre d'heures d'intervention doit être augmenté. Les critères d'éligibilité pour ces interventions doivent être élargis. Les dizaines de milliers de Québécois et Québécoises vivant avec une déficience intellectuelle méritent d’obtenir des services adéquats du gouvernement, sans discrimination ».

Finalement, le député a tenu un point de presse au foyer de l’Assemblée nationale avec l’Association Trisomie 21, l’Association du Québec pour l’intégration sociale, l’instigatrice de la pétition Mme Stéphanie Cloutier et plusieurs parents et enfants. Lors de ce point de presse, plusieurs témoignages et cris du cœur de parents épuisés, à bout de souffle de trouver des ressources ont été lus afin de faire entendre leurs voix auprès de tous les médias présents. Dave Turcotte commente : « C’est de la politique comme j’aime en faire : près des gens! Le gouvernement a clairement entendu le message. J’espère que la ministre Charlebois réagira positivement et rapidement pour le bénéfice de toute notre société, mais plus particulièrement pour les familles qui demandent seulement justice. »